Breizhangel's & Chouchous

series télés, personnages tv et acteurs...
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 chapitre 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nat
Admin
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 49
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: chapitre 4   Mer 14 Mar - 20:27

chapitre 4

Une victime de plus




- « capitaine » !!!!

La voix de l’amiral résonna dans le petit bureau, aussitôt les conversations cessèrent et l’attitude autoritaire de l’officier avait sur Soize un bien curieux effet. Elle était figée, quasiment au garde à vous, adoptant le regard détaché des militaires.

- à vos ordres amiral,

Le capitaine Rabb semblait quelque peu embarrassé, et l’œil amusé de son supérieur ne le rassurait qu’à moitié.

- vous devriez retourner à vos dossiers et initier votre stagiaire aux arcanes de notre profession.

Au mot « initier » Samh se mit à rougir, elle poussa Caline du coude :

- tu crois qu’il va pousser loin ses explications ?
- N’y pense même pas, lui répondit Caline, ce genre de renseignements est réservé aux personnes averties.
- Hé, ho, je ne suis plus une gamine et puis c’est moi la stagiaire ……..

Tigrette avait suivi l’échange et ne put s’empêcher d’intervenir :

- Dis Samh, tu ne vas pas nous la jouer « Monica », regarde plutôt Soize et fais comme elle, adopte une attitude professionnelle en toutes circonstances.

L’amiral était retourné dans son bureau, nous n’avions plus d’excuses pour prolonger notre séjour et à regret, nous avons apprêtions à quitter les lieux.

Je me penchai vers Samh pour lui souffler une dernière consigne :

- Euh, retiens le avant qu’on vienne te chercher …

- Marji !!! j’ai pas besoin d’une troupe de nounous baveuses, je ne suis pas à la maternelle

La protestation de Samh marqua notre départ. Tigrette, cependant, était agrippée à la main de Harm, la secouant d’un geste lascif pour une énième fois, Caline la fusillait du regard. Décidément, il était temps de prendre l’air avant de perdre complètement nos moyens. Heureusement, Soize conservait son attitude digne et détachée.

Nous avons pris à regret la direction de la sortie, Tigrette et Caline se chamaillaient :

- Mais enfin, disait Caline, tu as vu comment tu lui tenais la main ?
- Et toi ? répliqua Tigrette, tu le déshabillais des yeux.
- Et alors, rétorqua Caline, vous voulez que je vous raconte mes pensées ?
- Non, non, surtout pas,
- N’y pense pas même pas !

Notre protestation commune n’arrêta pas notre amie qui entama une description très précise de son fantasme. Tigrette et moi la suivions en marmonnant des « chut » et des « humm », « humm » à chaque personne que nous croisions.

Nous avions enfin atteint notre voiture et attendions que Soize nous ouvre les portes.

- Soize ?
- Elle est où ?
Des pas précipités nous firent nous retourner, Samh nous suivait essoufflée, tirant par la main une Soize énervée :

- On ne t’a jamais dit Samh, qu’il ne faut jamais réveiller brutalement une personne en transe ?
- En transe, toi ? Moi j’appelle ça au garde à vous, d’ailleurs qui t’a appris à te tenir comme ça ? Tu m’apprendras dis, des fois que l’amiral me convoque dans son bureau.
- elle m’a pincée, vous vous rendez compte ? continuait Soize
- Oh et puis zut, répliqua Samh, débrouillez vous avec elle moi je renonce à comprendre, je retourne bosser.

Je poussai un gros soupir, d’autorité, je fouillai dans le sac de Soize pour sortir les clefs de la voiture, elle n’avait pas l’air en état de conduire.

- bon les filles, on prend quelle direction ? un peu d’air frais dans un parc ça vous tente avant d’aller déjeuner ?
- ……………………
- hou, hou les filles, surtout ne répondez pas toutes en même temps.
- ……………………
- me voilà bien, les voilà muettes.
- A quelle heure on revient ?

Soize avait retrouvé l’usage de la parole et n’allait plus s’arrêter :

- vous auriez pu me dire qu’il était aussi canon,
- vous êtes sures qu’il est vrai ?
- on peut retourner de suite ?
- vous êtes sures qu’il est vrai ?
- vous avez vu ses yeux ?
- et son sourire ?
- il existe vraiment ?
- vous êtes sures …

Elle était vraiment sortie de son coma.

Et tout le trajet jusqu’au parc, les questions ont fusé, Tigrette et Caline se faisant un plaisir de raconter avec force détails notre rencontre avec Harm,

L’air frais n’avait pas refroidi notre enthousiasme, notre sujet de conversation nous avait fait oublier l’heure, les gargouillements de nos estomacs commençaient à se faire entendre.

En bonnes françaises à l’étranger, nous n’avons pas chipoté sur le menu du premier resto trouvé, un encas sur le pouce nous convenait.

- Et si on goûtait à leur spécialité ?, demanda Caline d’un air gourmand
Je regardai le menu de plus près :

- Canard au chou, ça semble bon, ça vous dit ?

Elles ne m’écoutaient pas, occupées à raconter dans ses moindres détails la disposition de l’appartement de Harm. Pendant ce temps j’avais passé commande, lassée d’attendre une quelconque réponse de leur part, un seul sujet de conversation les occupait. Les plats fumants arrivèrent bientôt et nous nous attaquâmes de bon appétit à notre repas. Seule Tigrette chipotait dans son assiette, elle en était au moment où elle s’était assise sur le lit de Harm, sa main caressait d’un air rêveur la nappe à carreaux , elle repoussa son assiette à peine entamée :

- c’est spécial comme plat, une courageuse pour finir ma part ?

Soize, machinalement tira vers elle l’assiette pleine. Tigrette la regardait faire, les yeux écarquillés, et se pencha vers moi :

- elle n’aime pas le canard et a horreur du chou, tu crois qu’elle sait ce qu’elle mange ?

- je n’en sais rien, mais elle a de l’appétit, répondis-je en la voyant terminer sa deuxième part sans sourciller.

Nous avons rejoint notre véhicule curieusement esseulé dans le parking, les autres voitures étaient garées à distance respectable, à croire que leurs propriétaires craignaient qu’elle déteigne sur leurs belles cylindrées.

Tout à coup Caline s’exclama :

- bientôt 16 h, vite nous devons aller chercher Samh, elle va nous attendre.

Tout le monde farfouillait dans son sac à la recherche d’un peigne, d’un tube de rouge à lèvres, ou d’un échantillon de parfum. Caline dénicha même un poudrier et un mascara waterproof, un vernis à ongles assorti à son rouge à lèvres. Les amortisseurs de la voiture n’étant plus de première jeunesse, la tâche se compliquait, Tigrette, du siège arrière, me coiffait. Un nuage parfumé envahissait l’habitacle et j’avais toutes les peines du monde à conserver le rétroviseur dans le bon sens : la 4L était transformée en salon de beauté, ce qui n’était que l’une des multiples fonctions qu’elle allait connaître.

De loin nous aperçûmes Samh qui faisait les cent pas sur le parking du Jag, elle fronça les sourcils d’un air contrarié à notre approche :

- vous avez l’art de tout gâcher, maugréa t’elle,

- tu nous en veux d’être en retard ? lui demanda Tigrette,

- non, d’arriver au mauvais moment, gémit-elle en voyant le capitaine Rabb sortir du bâtiment, il a proposé de me raccompagner si vous n’arriviez pas et j’attendais qu’il sorte.

La déception de Samh était évidente et nous compatissions presque à son dépit, mais l’occasion était trop belle d’inventer un prétexte pour profiter de sa compagnie.

Il fallait d’urgence trouver une idée pour le retenir, Harm approchait, manifestement ravi de nous revoir, son sourire commençait déjà à me faire fondre et à me transporter ailleurs, et mes amies aussi manifestement, vus leurs sourires béats. Je n’arrivais plus à aligner deux pensées cohérentes à part « il est superbe », « mon Dieu comme il est beau » ou « j’ai du mal à respirer »

Soize la première retrouva l’usage de la parole :

- ça vous dirait de nous accompagner au ciné ce soir ?

Tigrette émit une sorte de coassement en me poussant du coude :

- quelle drôle d’idée, on va se battre pour s’asseoir à côté de lui ! Attends, j’ai une meilleure proposition ………….



à suivre.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://breizhangels.easyforumpro.com
 
chapitre 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breizhangel's & Chouchous :: les Harm's angels ...le retour :: nos aventures ...chapitres 1 à 8-
Sauter vers: