Breizhangel's & Chouchous

series télés, personnages tv et acteurs...
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 chapitre 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nat
Admin
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 49
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: chapitre 1   Mer 14 Mar - 20:22

La Rencontre



« Attention !!! » Le cri de Tigrette résonna dans l’habitacle de la voiture et je tournai brusquement la tête vers elle. Au même moment un affreux bruit de tôle froissée nous emplit les oreilles et je m’aperçu avec horreur que je venais d’emboutir la superbe corvette rouge qui se trouvait devant moi !

« Zut, zut et zut !! »

Ah les vacances commençaient bien ! Nous étions trois. Trois filles parties à la conquête du continent américain ! Tigrette, Marji et moi.

« Oh! Caline qu’est-ce qu’on va faire ? me demanda Marji depuis la banquette arrière. Son ton paniqué fit pouffer de rire Tigrette et finalement on l’imita Marji et moi !
Mais mon rire s’étrangla dans ma gorge lorsque je vis la portière s’ouvrir et le conducteur descendre.

Mes compagnes en firent autant et le silence se fit tandis que nous regardions, fascinées approcher ce splendide militaire. Il posa calmement sa casquette sur sa tête et se pencha vers moi…

« Désolée, mais… » Commençais-je en évitant de grimacer car Tigrette venait de m’enfoncer son coude dans les côtes !

« Vous êtes françaises ? » demanda t-il en nous observant tour à tour.

« Euh ! oui… » Lui répondis-je tout en me disant que je n’avais jamais vu de tels yeux

Il me regarda d’une façon étrange et un léger sourire se dessina sur sa bouche,

« Décidément… » murmura t-il,

« Pardon ? »

« Ce n’est rien, ne faites pas attention. Il se trouve que j’ai rencontré une touriste française, il y a quelques années et cela avait été presque aussi percutant qu’avec vous. Les françaises sont toutes comme cela ? demanda t-il amusé.

« Non, les femmes françaises conduisent bien, mais Tigrette est un très mauvais copilote. » Dit Marji vexée.

Je risquai un coup d’œil vers Tigrette et failli éclater de rire. Elle regardait le séduisant inconnu la bouche ouverte avec un sourire béat aux lèvres. Tout juste si elle ne bavait pas !

J’allais reporter mon attention sur lui, mais des coups de klaxons impatients se firent entendre à l’arrière et il me dit,

« On gêne. Garez-vous sur le côté et attendez-moi ! »
« l’attendre » dit Marji ? « toute la vie s’il veut !! »
« vous avez vu ses yeux … »répliqua notre conductrice ….
Et Tigrette » t’es avec nous reviens- tu vas pas t’évanouir au moins » hurla Marji
M’évanouir même si j’y avais pensé un instant avec la phrase que venait de me lancer ma petite camarade je frôlais plutôt la crise cardiaque ….et la pour la réanimation c’était plus du bouche a bouche qu’il m’aurait fallut….
Caline gara la voiture sur le bas coté notre bel officier revint avec des papiers , pleins de papiers…
Il ouvrit la portière et Caline descendit lui lançant son plus beau sourire et clignant ses jolis yeux verts…Marji descendit à son tour , n’oubliant pas de lui d’adresser un petit bonjour et un petit sourire coquin au passage , quant a moi toujours sous le charme je me pris les pieds dans le tapis de sol de la voiture et je ne sais pas quel miracle j’ai atterri dans ses bras ouf ! mon orgueil en avait pris un coup mais j’étais là tout près de lui mon regard plongé dans ses beaux yeux bleus….je m’imaginais déjà…
« Ouh ! ouh ! Tigrette « Caline trépignait devant la voiture son stylo a la main… bref nous étions toutes les trois la accoudées sur le capot de la voiture avec ce bel aviateur essayant de comprendre ce qu’il nous disait pour remplir ces fameux papiers de constat lorsque la pluie se mit à tomber…
Je n’habite pas très loin nous dit il , suivez moi nous serons mieux …
« le suivre « dit Marji au bout du monde « oui sans problème « ……..

Et nous voilà reparties cahin caha et ce n’est rien de le dire, Caline calla trois fois avant de se rendre compte qu’elle s’obstinait à vouloir démarrer en 5ème. Notre beau militaire patientait dans sa belle corvette rouge, nous l’avons suivies hypnotisées, aucune de nous ne se souvient de l’itinéraire.
Nous nous sommes retrouvés tous les quatre coincés dans un antique ascenseur, Tigrette était pratiquement plaquée contre notre beau pilote, le nez sur ses ailes, l’air béat. Je pensais à notre copine Soize en vacances sur son île, loin de ce superbe…
- ferme la bouche, me dit Caline, et puis pousses toi tu bloques la porte.
Le beau capitaine nous fit entrer dans son loft, il nous proposa un rafraîchissement, enfin c’est ce que j’ai supposé car nous nous sommes retrouvées avec chacune un verre de jus de tomate à la main.
Tigrette sortit de sa léthargie et demanda à se rendre aux toilettes, notre hôte lui indiqua d’un geste la direction d’une cloison de verre. Pendant son absence Caline et moi avons complété les différents formulaires assises autour d’un superbe bureau, une étrange transmission de pensée nous saisit car Caline et moi prirent une jolie couleur brique en fixant le meuble que le beau capitaine effleurait de ses doigts. Nos mains se frôlèrent à plusieurs reprises ce qui eut pour effet de me faire trembler et de rendre mon écriture incompréhensible, Caline me prit le stylo des mains sans plus de succès, mais je la soupçonnais de laisser choir le stylo volontairement pour profiter du contact de ces mains incroyables.
Captivées par les yeux clairs de Harmon (un semblant de raison nous a permis de lire son état civil sur les papiers) nous restions béates à soupirer devant lui.
- votre amie va bien j’espère, nous demanda t-il,
- Tigrette !
Nous l’avions complètement oubliée, d’un même mouvement nous avons suivi le chemin qu’elle avait pris pour se rendre aux toilettes, et nous l’avons trouvée assise sur un grand lit, caressant la couette d’une main rêveuse.
Pendant ce temps, Harmon répondait au téléphone, il revint vers nous d’un air navré :
- désolé mesdames, le devoir m’appelle, j’aurai souhaité prolonger la soirée en votre compagnie, mais si vous êtes encore là demain je me propose de vous servir de guide.
Nous nous sommes regardées avec consternation :

- nous reprenons l’avion ce soir pour la côte Ouest, coassa Tigrette toute émue.

- mais nous avons votre adresse, repris Caline, nous reviendrons en vacances par ici.

Sans plus de prétexte pour faire durer la rencontre nous l’avons quitté la mort dans l’âme, persuadées que les somptueux paysages qui nous attendaient seraient à jamais éclipsés par un regard et un sourire incroyables.

Sur le pas de la porte un étrange réflexe me saisit.
- Hey ! , fit Harm surpris
- Marji, hurlèrent Caline et Tigrette,
Ma main, mue d’une volonté indépendante, venait d’infliger une tape ferme au postérieur du beau pilote.

- pardon, murmurai-je, c’est un souvenir pour une copine.
Et c’est resté mon plus beau souvenir de vacances

et voilà nos doux souvenirs dans leur version expurgée.

………………………………………………………………..
Les Harm’s Angels venaient de naître de notre passion commune pour un sublime pilote qui nous avait toutes fait craquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://breizhangels.easyforumpro.com
 
chapitre 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breizhangel's & Chouchous :: les Harm's angels ...le retour :: nos aventures ...chapitres 1 à 8-
Sauter vers: